La soirée de Tim

LA SOIREE DE TIM

CHAPITRE 0 - PREQUEL

Alors que Claire est avec ses amies, Tim souhaite se faire une soirée tranquille... Mais sa libido va le rattraper... Tout comme Claire...

Bonjour et bienvenue dans ce récit annexe à “Soirée entre filles“, puisque vous allez ce coup-ci être avec Tim et vivre avec lui ce qu’il fait alors que sa femme Claire est chez Maya avec Sam (branle ou ne branle pas… ?)… Si vous avez lu l’autre récit, vous n’avez sans doute pas loupé que Claire envoie de temps en temps des textos… Voici pourquoi… Cette histoire coquine est plus courte que l’autre, mais il est intéressant de rentrer un peu dans l’intimité de Tim… Alors bonne soirée…

Samantha, venue chercher Claire pour l’amener chez Maya, discute avec Tim en attendant que son amie finisse de se préparer. Ils parlent boulot et c’est ici que vous entrez dans leur conversation…

– “Tu m’étonnes, vous devez en voir des belles au cabinet… Enfin bref. En tout cas c’est gentil à toi de venir chercher Claire, parce que visiblement elle a prévu de picoler un peu…”, lui dis-je.
– “Pas de soucis ça me fait plaisir, ça lui fera du bien de se détendre un peu, elle non plus c’est pas facile tout les jours…”, sourit Sam
– “C’est vrai. Et du coup toi, tu bois jamais ?”, lui demandais-je, curieux
– “Non c’est vraiment pas mon truc.”
– “Donc oui, toi tu seras… Sobre, c’est bien… Au moins y aura quelqu’un avec tout son esprit… Parce que parfois Claire… Enfin tu la connais.”
– “Ne t’en fais pas, tout ira bien. Pour elle… Et pour toi…”
– “Pour moi ? Pourquoi tu dis ça ?”
– “Oh pour rien…”, me lança-t-elle avec un grand sourire.

Claire, en retard comme à son habitude, arriva en courant à moitié coiffée et manqua de se ramasser comme une grosse crêpe, prise par son élan. Elle n’oublia pas de m’embrasser et se faxa sur le siège passager de la voiture. Toute essoufflée, elle lança à Sam :

– “Ahhhh… Ahhhh… Pardon Sam je… J’avais pas vu l’heure je… Ahhhhh… Faut vraiment que je me remette au sport je… Je vais mourir… Ahhhhhh…”

Sam rigole légèrement avant de démarrer. Je me recule et leur adresse un dernier mot avant de les voir partir.

“Bon ben les filles, bonne soirée à vous et à plus tard.”
– “Merci Tim, et t’en fais pas je ramène ta femme en un seul morceau…”
– “A tout à l’heure mon amour !”, me fit Claire avec un large sourire.

Et les voilà parties… Je regarde la voiture de Sam s’éloigner et jette un coup d’œil au portail. Hum… Il aurait bien besoin d’un bon coup de peinture… Bref on verra plus tard. Je retourne à l’intérieur tranquillement, en arrachant quelques mauvaises herbes par ci par là, c’est toujours ça de moins. Devant la porte d’entrée, je remarque la peinture de celle-ci… Non mais attends… Tu vas pas repeindre toute la maison non plus mon grand, allez hop. Je rentre et regarde l’heure… 19 heures. Bon, bon, bon, qu’est-ce que je vais bien pouvoir faire ce soir ? Il caille trop pour peindre le portail et il fait nuit, on verra le weekend prochain. Un peu de ménage ? Non c’est nickel… Bon, on va aller se faire à grailler hein, tant qu’à faire. Je vais me mater un film aussi, ça fait un moment que j’ai envie de voir “L’Attaque des Extra Terrestres” mais Claire n’est pas fan de l’horreur, donc elle pas vraiment envie de le regarder avec moi. Allez ! Je fais à manger et je me cale devant le film !

Je file vers la cuisine et regarde un peu partout. Un truc bon mais rapide… J’ai la flemme en fait ! Voyons… Non… Non… Ah… Ouais non… Je jette un œil au frigo… Allez, va pour des pâtes aux légumes avec plein de fromage ! Un classique, mais ça fera l’affaire ! Tranquillement, en chantonnant, je me prépare mon repas. Je fais attention à ne pas en foutre partout, histoire de pas avoir à tout nettoyer derrière, être feignant c’est un Art ! Une fois la préparation du repas terminé, je me cale au salon. Je cherche sur ma plateforme de stream le film et regarde sa durée… Ah oui, 2h10 quand même. Bon allez, ça fait un moment que j’en ai envie, puis Claire est pas de retour avant 2 ou 3 heures du matin. Tu penses qu’elles vont parler de cul ce soir ? Non… Quand même, entre filles… Quoi que, elles se connaissent depuis un bail, je suis sur qu’elles doivent se dire des trucs… Ça doit pas être bien méchant. Bon allez go, le film.

Le film, réservé aux plus de 18 ans, n’a pas un scénario très original, il raconte l’histoire d’une poignée de personnes qui se retrouvent avec des pouvoirs paranormaux et qui, au lieu de faire le bien, s’en servent pour s’adonner à leur plus grand plaisir, torturer et tuer des gens. Glauque il est vrai… Ahhh ! Ahhhh cette scène est horrible ! Mais il va mettre combien de temps à lui arracher la tête ! Ah ! Ah non ! Ah ! Et les jambes maintenant ! C’est gore ! La vache Claire aurait vraiment pas aimé ! Bon par contre les acteurs sont vraiment bons ! Petite pause dessert allez hop… Il nous reste quoi… Une tablette de chocolat… Elle va lui servir ou pas ? Je sais plus… Pas grave allez hop, chocolat ciné ! Je me recale sur le canapé et relance le film.

Après de très bonnes scènes de batailles et quelques scènes terriblement gores, le film arrive sur une scène où l’héroïne, très belle femme, est prisonnière des méchants. Et avant de la torturer, l’une des méchantes décide de s’amuser avec elle. Tiens ? Ça détonne du reste du film, ils vont nous faire une scène lesbienne au milieu ? Non quand même pas… Chose étonnante, alors que tout le film est très bon, cette scène parait incroyablement clichée, tirée d’un mauvais film porno. L’héroïne est attachée à une sorte de grande croix, en étoile, et lorsque la méchante arrive devant elle elle lui lance “Je te l’accorde, tu as un joli visage, mais qu’en est-il du reste ?” et elle lui arrache ses fringues, la mettant en sous-vêtements. Puis de suite après, elle surenchérit en lui lançant “Voyons ce que cachent ces derniers bouts de tissus…” Et elle la met entièrement nue. Sérieux ! Là maintenant ? Tu es censé lui arracher la tête pas lui… Caresser les seins ? Ils sont sérieux, ils partent en scène de cul, comme ça ?

La méchante commence à se déshabiller aussi et l’héroïne lui lance “Torture-moi autant que tu le veux, jamais je ne te révèlerai ce que tu veux savoir !”, ce à quoi la méchante répond “La torture attendra, avant je veux jouer avec toi”. Quoi ? Mais ça sort d’où ?! Il fallait quoi, caler la scène de cul quelque part et comme les mecs arrachent des têtes sans arrêt fallait faire ça avec la méchante ? Bon ok ça calme un peu le jeu mais… Oh… Attend qu’est-ce qu’elle fait là ? C’est intéressant cette position là… Oh oui… Je devrais essayer avec Claire. Mais attend ça part vraiment en scène de cul là ! Soudain mon téléphone vibre. Claire vient de m’envoyer un texto. C’est diabolique ! Il faut qu’elle m’écrive pendant la scène de cul !

“Tout va bien mon amour ? Nous on rigole bien ! Bon y a Maya qui a eu une bonne idée pour l’anniversaire… C’est pas mal, je t’explique en rentrant ! Tu ne te tripotes pas hein… ? “

Amusé, je lui réponds que je ne me tripote pas, mais que je regarde une scène de cul lesbien… Elle est dans le film d’horreur dont je lui parle depuis un moment… Sa réponse est immédiate.

“Ah ouais ? Tu regardes du porno sans moi ? Tu me montreras, mais juste cette scène hein ! Elle est bien ?”

Je lui raconte alors la scène, que la gentille est attachée et “torturée”, et qu’il y a une ou deux choses que l’on pourrait essayer… Réponse encore une fois immédiate…

“Hum ouais… Maya revient avec le dessert et le mojito… Sois gentil et me chauffe pas trop… Sinon je serais trop excitée en rentrant… Surtout que quand elle a un coup dans le nez Maya parle de trucs cochons alors…”

Ah… Je suis à la fois amusé et inquiet de ce texto… De trucs cochons… ? Faudra que je lui demande de quoi elles ont parlé… Bref, j’arrête aussi de lui envoyer des messages pour ne pas trop la déranger et relance la scène. L’héroïne, qui doit, à la base, se faire torturer dans d’horribles souffrances, est entrain de prendre son pied avec la méchante. Pourquoi pas, c’est une technique, après ça bam, tu la tortures à mort, son corps étant complètement réceptif… Un orgasme ? Ah bon ok ils y vont à fond mais… Fou j’ai un peu chaud quand même là… Faut dire que la scène est vraiment pas mal tournée… Elle n’a rien à faire ici certes mais elle est pas mal, faut définitivement que je la montre à Claire et qu’on teste quelques trucs…

Le film se poursuit, retourne à toutes les scènes d’atrocités et je m’amuse toujours autant devant, même si j’ai tendance à ne plus regarder l’actrice principale de la même façon… C’est fou comme votre regard change quand vous voyez une personne jouir, homme ou femme. La fin du film est un peu prévisible, mais c’était plutôt un bon film… Entre les différentes pauses que j’ai fait, il m’a tout de même amené à 23h mine de rien ! Je suis même pas fatigué. Par contre je sens que je suis un peu excité là. Je me demande si… J’ai bien envie de me re-mater la vidéo de Claire ! Quel cadeau d’anniversaire sans rire ! Je sais pas si moi ça lui ferait le même effet, me voir me branler c’est pas trop trop ce qui l’excite le plus. Je vais la mater ou pas ? Allez un petit coup, je verrai quoi faire ensuite. Après tout je me retrouve tout seul ce soir… Allez. Je me dirige vers le bureau et commence à regarder tranquillement la vidéo que Claire a faite pour moi il y a quelques jours… Le résultat est quasiment immédiat, je me retrouve avec un sexe si dur que je suis obligé de le sortir de mon pantalon. J’ai bien envie de me branler sur elle là… Surtout quand elle pousse ses petits cris là ! Hum… Pour l’embêter une fois, je lui envoie un message :

“J’ai eu envie de mâter ta vidéo… Je bande à mort… Maintenant je ne sais pas si je me finis avec ta vidéo ou si je t’attends…”

Après quelques minutes, alors que je commence à me branler sérieusement, elle me répond…

– “Hum petit coquin… Tu l’aimes cette vidéo hein ? Tu fais comme tu veux mais bon… Moi je serais bien tentée de te finir quand je rentre… Tu seras tellement sur les nerfs que ça durera pas longtemps de toute façon, si… ?”

– “Oh que non… Je t’attends alors… ?”

– “Si t’as envie que je te fasses cracher oui… Si tu préfères te faire jouir tout seul ne m’attend pas… A toi de voir ! En plus j’aurai quelques verres de mojito dans le nez alors… Je serais coquine…”

– “Je t’attends !”

Il est très rare que Claire boive, mais les rares fois où elle est avec ses copines elle a tendance à picoler un peu. Chance pour moi, alors qu’elle rigole un maximum avec les autres à cause de ça, avec moi elle est encore plus coquine que d’habitude… Bon, je vais regarder sa vidéo jusqu’à son orgasme et je ferai une pause, sinon je vais jouir avec elle… Je relance la vidéo, saisis mon membre et continue à me branler sur ma femme. Plus son orgasme approche, plus je me branle avec force jusqu’à ma limite. Lorsqu’elle jouit, je suis à deux doigt de me faire jouir aussi. J’arrête et joue doucement avec mon gland en y allant tout doucement, comme pour me défier… Puis je re-branle doucement jusqu’à la limite. Oula… J’ai failli cracher. Je vais faire une pause, la douche sera parfaite ! Je me dirige vers la salle de bain et je reçois un nouveau texto de Claire.

– “Alors, t’a joui tout seul dans ton coin ?”
– “J’étais pas loin quand t’as joui dans la vidéo… Mais non, je t’attends… Mais ça va être long…”
– “Hum moi j’ai envie de jouir aussi ! Je pense à ta bite en moi là… Tu sais que je peux être encore plus méchante et vilaine ?”
– “Ah vraiment ?”
– “Oups…”

Je reçois une photo de Claire, où plutôt de ses seins, qu’elle est entrain de tripoter. Elle est visiblement dans les toilettes de chez Maya.

– “Tu te tripotes dans les toilettes de Maya  ?”
– “Hum non… Mais j’ai envie de t’exciter là… Je sais pas si c’est les mojitos ou les blagues de Maya, mais je suis excitée, j’ai envie de toi ! Montre moi ta bite… Vas-y…”

Amusé, je branle un peu mon sexe encore excité de la vidéo et lui envoie une photo de celui-ci bien en forme…

– “Oh putain ouais… Je la veux en moi là ! Vas-y branle-le encore un peu mon amour…”
– “Ouais… ? Ok je me branle… Masturbe-toi aussi un peu… Vite…”
– “Ici maintenant… ? Hum ok mais vite alors… Je me fais pas jouir si ?”
– “Non… Jusqu’à ta limite et tu arrêtes…”
– “Ok mais fais pareil alors… J’y vais… Je me masturbe là… Je regarde ta photo hum… ”
– “Je me branle aussi…”
– “Fou… Il m’a pas fallu longtemps… Bon j’y retourne… Tu m’attends hein ?”
– “Je t’attends… A tout à l’heure…”
– “Grrrr… Mon homme ! Hummm….”

Tout content, je pars me doucher, en essayant de me calmer un peu… Tranquillement, je pars me caler au lit avec un bouquin, en attendant que ma petite femme rentre pour nous faire un petit plaisir… Pris dans mon bouquin, j’en oublie l’heure… Trois heures ce sont déjà écoulées ! Je reçois un texto de Claire.

– “Grrrrrrr… On va décoller de chez Maya… Grrrrrr j’arriiiiiiiiiive !”

Oula… Mauvais signe… Quand elle met des lettres en multiples exemplaires comme ça… C’est qu’elle a beaucoup trop bu… Elle a dépassé le seuil de la coquine pour aller au seuil du zombie… Aïe… Je sens mon sexe qui me parle et tente de me convaincre de le faire jouir maintenant… Chut tais-toi ! Attendons, on verra bien ! Peu de temps après, j’attends une voiture se garer, ça doit être elles. Je me lève et vais ouvrir la porte. Claire est avachie sur l’épaule de Sam, qui essayait de trouver les clefs dans le sac. Dès que j’ouvre la porte, Claire de jette dans mes bras…

– “Mon amour je t’aime ! Oh je vais te donner tellement de plaisir là, vas-y sors tout ! Tu as aimé ma photo coquine hein ? Et mes sextos ?”, elle essaie tant bien que mal de me mettre la main dans mon pantalon, mais loupe à chaque fois.
– “Oula euh… Pardon Sam c’est…”, je me sens devenir rouge ! La honte !
– “Oh ne t’en fais pas, je la connais depuis longtemps, elle est toujours comme ça après…”, tente de me rassurer Sam.
– “Mojitos ?”, rigolais-je
– “Mojitos…”, confirmai-t-elle.
“Euh écoute… Merci en tout cas de l’avoir ramené… Elle va se taper l’affiche par contre parce que c’est bien la première fois qu’elle est comme ça… Et que quelqu’un la ramène… Comme ça…”
– “Disons que ce soir Maya et elle se sont tellement amusées qu’elles ont un peu abusé… Ta femme s’est bien avalé 1 litre à elle seule…”
– “1… 1 litre… Mais attend elle est…. Elle ronfle ?”, horreur ! Mon orgasme ! Claire est entrain de baver sur mon épaule, endormie.

J’aurai dû écouter ma petite voix intérieure et me faire jouir tout à l’heure… La, ça va être dur de lui faire faire quoi que ce soit… Histoire de ne pas faire poiroter Sam trop longtemps, j’enchaîne…

– “Bon euh pardon, je ne te retiens pas plus, merci beaucoup Sam ! C’est chouette que vous ayez passé un bon moment !”
– “Oui, ça nous a fait beaucoup de bien, on a beaucoup rigolé !”
– “Super ! Elle risque de regretter un peu le litre de mojito demain mais elle sera contente, merci.”, lui dis-je
– “Bon allez je te laisse… Courage à toi.”

Une sacré nana cette Sam… Elle est vraiment maligne, je suis sur qu’elle a tout calculé depuis des lustres… J’aime ma femme plus que tout au monde, et pour moi c’est la plus magnifique des femmes mais bon sang, qu’est-ce que Sam est belle… La femme qui arrivera à conquérir son cœur aura beaucoup de chance… Pourtant je sens comme de la tristesse en elle. Je lui jette un dernier regard. Mais celle-ci s’adresse à moi juste avant que je ne ferme la porte.

“Tim… ?!”
– “Oui Sam ?”
– “Je… Merci à toi…”
– “Euh de rien mais… Pourquoi ?”
– “Je… Claire compte beaucoup pour moi et de voir combien tu la rends heureuse ça… Ça compte aussi beaucoup pour moi, merci…”
– “Ahh c’est euh… – Je me gratte la tête, un peu gêné de ce compliment – Et bien c’est normal c’est réciproque tu sais, elle est… Merveilleuse c’est…”
– “C’est ta femme”, me dit-elle avec un grand sourire.
– “Oui. Merci Sam”.
– “Allez dors bien. Enfin… Si t’y arrives…”, me lança-t-elle en tirant la langue. C’est sur, elle a tout pigé ! La honte, devant une si belle femme ! Mais bon, on se connait depuis un bail, elle a l’habitude de nous la pauvre… Courageuse en plus… Bref, qu’est-ce que je vais faire de toi ma petite femme…

Je ferme la porte, entend Sam partir et traine Claire sur le lit. Celle-ci se réveille en sursaut et m’embrasse fougueusement.

“Mon amour baise-moi ! Baise-moi !”
– “Euh… T’es en état ?”
– “Ahhhhhh euuuuuuuh… Non… Si tu me prends ça va me faire vomir ! Rien que de penser aux mouvements avec tes coups de bassin oula… J’ai la nausée !!!”
– “Ah ah euh… Bon et bien euh… Attends je vais t’aider à te mettre en pyjama…”
– “Oh attends regarde !”

Dans un mouvement on ne peut moins sexy, Claire arrache son chemisier et son soutient gorge. Elle baisse son pantalon sur les chevilles et garde ses chaussettes… Je la trouve toujours sexy bien-sûr, mais ici j’ai du me retenir d’exploser de rire tellement la situation est hilarante…

– “Oh non… Mon amour non je peux pas bouger… Vas-y enlève-moi tout, profite de moi…”
– “T’es tellement sexy mon cœur !” lui répondais-je en rigolant et en la déshabillant…
– “Humpf… Non je peux pas… Ça tourne, ça tourne…”
– “Allez, un gros dodo hein !”
– “Non non je t’ai fait mariner toute la soirée et je t’ai dis de pas cracher sans moi non non… Non c’est pas gentil ça je veux pas ! Vas-y fais-toi plaisir sur moi là maintenant, vas-y !”
– “Claire… Tu as les yeux à moitié fermés…”
– “Gros cochon comme si c’était mes yeux qui t’intéressaient pour te branler ! Allez vas-y branle-toi sur moi, sur mes seins vas-y !”
– “T’es sure de toi… ?”
– “Mouiiiiiiii ! Je veux pas te laisser sur la béquille vas-y… Regarde je peux même me tripoter les seins comme ça, humm… Tu vois ?”
– “Bon alors… Si tu veux bien…”
– “C’est un ordre ! Branle-moi ce petit nem !”
– “Ce quoi ?!”
– “Oh pardon c’est… Non on a mangé des… Bon allez, branle-toi sur mes seins mon amour, vas-y… Fais-toi cracher !”

Dans cette situation un peu étrange mais pourtant très excitante, je sors mon sexe et commence à le branler. Malgré sa fatigue et son coup dans le nez, Claire se met à regarder ce que je fais, à mordre ses lèvres et à se caresser de plus en plus intensément…

– “Ouais vas-y… Branle-toi plus vite… T’aime ce que je fais là… ? Hum… ?”
– “Ouais… Je me fais venir comment ?”
– “Hum je savais que t’irais vite, c’est ma vidéo et ma photo hein… ? Crache tout dans ma bouche !”
– “Ah vraiment ?”
– “Hum hum… J’ai pas la foi de me relever alors vas-y, rempli ma bouche ! On sait jamais c’est peut-être un remède contre la gueule de bois !”, rigola-t-elle.
– “Je pense pas chérie…”
– “Allez viens, branle-toi dans ma bouche, crache tout dans ma bouche… Oui comme ça…”

Impossible de tenir devant sa demande si insistante… Je branle bien le bout de ma queue et je sens mon plaisir monter, lentement, je l’approche de sa bouche qu’elle ouvre en grand en tirant la langue et en me demandant de jouir… Il ne m’a pas fallu longtemps avant de tout décharger… Sans quitter mon regard, Claire sourit pendant que je gicle en elle, garde tout en bouche et avale d’un coup sec. Elle rigole et s’adresse à moi.

– “Remède ou pas, je veux bien l’eau s’il te plait !”

Je lui donne sa bouteille d’eau, elle se relève difficilement, boit un grand coup et s’affale dans le lit.

– “Voilà ! Maintenant dodo !”
– “Comme ça ? T’es complètement à poil, tu vas avoir froid non ?”
– “Oh crois-moi avec tous les mojitos que je me suis ingurgité je risque pas… Hop la couette et dodo…”
– “Tu veux pas… Enfin tu restes comme ça t’en veux pas un ?”
– “Hum hum hum… T’es mignon ! On verra demain hein… Demain parce que… Hum…”

Avant même de finir sa phrase, elle s’endort lourdement et se met à ronfler. Je rigole un bon coup en savourant ma chance, et je remets la couette correctement sur elle, non pas sans mater ses fesses une dernière fois…

– “Avoue t’as maté mes fesses…”, me lança t’elle dans un dernier sursaut d’énergie.
– ” Euh je…”
– “Hum hum hum… Mon petit pervers ! Hummmmm… Hi hi hi… Je t’aimeeeeee !”

Je l’embrasse en me couchant, à moitié mort de rire et elle se rendort immédiatement… Je ne tarde pas non plus à rejoindre Morphée… Demain risque d’être une longue journée…

Et voilà pour la soirée parallèle de Tim ! Moins croustillante que celle de Claire, mais il a tout de même pu en profiter aussi ! Nous espérons qu’elle vous a plu et nous vous disons à très bientôt pour une nouvelle histoire coquine sur la Plume d’Eros ! Merci et surtout, pensez à vous faire plaisir… 😉 !

Soirée entre filles : l'histoire coquine de la plume d'Eros !
Histoire précédente Soirée entre filles
Histoire suivante Le fantasme de Mei...
Sexe et fantasme : Mei se lâche ! Histoire érotique.

Leave a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Petit.e coquin.e ... Le clic droit est désactivé, n'hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez quelque chose.