Tout savoir (ou presque) sur le PAIZURI

By 9min. de lecture

Deviens un.e expert.e du Paizuri !

Découvre ce que c’est, ses variantes et son utilisation dans l’érotisme japonais.

Bienvenue à toi dans ce nouvel article de La Plume d’Eros ! Ce petit dossier ne sera pas très long mais j’ai trouvé intéressant de m’attarder un peu plus en détails sur le Paizuri, car nous l’avons abordé dans des tests, comme celui de la Nezuko. Parce que oui, dans les faits, si tu es sur ce blog, c’est que tu as au moins une idée de ce qu’est cette pratique japonaise. Mais connais-tu ses variants par exemple ? Sais-tu comment ça s’écrit en hiragana ? Pourquoi ? Parce que ça pourrait t’aider dans tes futures recherches, coquin.e ! Toutes les sources sont en bas de la page si cela t’intéresse !

Tout d'abord, qu'est-ce que le Paizuri ?

Bon… Soyons honnêtes, il y a fort à parier que si tu es sur notre blog, tu connais le Paizuri. Dans notre belle langue, on l’appelle « la branlette espagnole ». Dans d’autres langues, ils l’appellent aussi Titty fuck, boobjob ou encore Tits fuck… Tu as compris. L’objectif principal est de glisser son sexe entre les seins de sa partenaire, qui les resserrera dessus pour bien le coincer entre. Ensuite, les mouvements de masturbation ou de frottement peuvent être exécutés par l’un des deux pratiquants.

Le Paizuri (パイズリ) est un acte sexuel effectué comme préliminaires ou comme sexe complet sans pénétration, qui implique la stimulation du pénis masculin par les seins féminins. Dans certaines œuvres, on parle également de « Pecjob », ou les seins féminins sont remplacés par des pectoraux masculins. Tu connais peut-être également ce que les Japonais appellent le Futanari (une femme avec, bien souvent, un très gros organe génital masculin), où le Paizuri est assez fréquemment utilisé également.

Pour information, si tu as envie de chercher de belles images sur internet (ou plus si affinité ^^), en hiragana, cela s’écrit comme ceci : ぱいずり. Une recherche sur ton moteur de recherche préféré t’ouvrira de nouvelles portes ! Ah ah ! Je me suis amusé à chercher les « origines » de cette pratique, mais je n’ai rien trouvé de très consistant. On va dire que ça existe depuis que le sexe est sexe ^^.

Utilité du Paizuri.

Tu t’en doutes, l’utilité première du Paizuri dans un rapport sexuel, est de faire du bien physiquement à l’homme (bien que des femmes prennent beaucoup de plaisir physique à faire cela également). C’est une pratique sexuelle au même titre que la fellation, pour ne citer qu’elle. Ça, je ne vais pas m’attarder dessus. Je ne m’attarderai pas non plus sur le fait que beaucoup de personnes (femmes ou hommes) adorent se faire plaisir en solitaire devant de la pornographie ou du hentaï montrant cette pratique. C’est un terme très recherché et tu n’as qu’à le taper sur un site pour adulte pour voir l’énorme contenu que tu auras à ta disposition (profites-en tant que tu le peux encore…). Les hommes consomment pas mal de contenu, mais les femmes aussi, comme en témoignent la présence des nombreuses vidéos (hentai ou réelles) dans les catégories « Populaire auprès des femmes ». C’est donc une pratique qui plait aux deux sexes en règle générale, tant que cela est bien fait, en respect avec l’autre.

Mais savais-tu que le Paizuri offrait également une alternative sans risque aux travailleuses du sexe (ou à n’importe qui d’autre d’ailleurs)  qui étaient confrontées à des hommes qui ne souhaitaient pas porter de préservatifs ? En effet, une étude menée par le chercheur Austin Woods auprès des travailleuses du sexe néo-zélandaise ¹ nous apprend qu’elles utilisent cette alternative car cela permet au client de ressentir des sensations très proches d’une pénétration lorsque c’est exécuté par une femme aux gros seins. Elles poursuivent alors le Paizuri jusqu’à l’éjaculation, le sperme atterrissant sur les seins, le visage ou la bouche en fonction des attributs féminins ou masculins. (attention, on rappelle que certaines MST peuvent tout de même être transmises sans pénétration, y compris par le contact peau à peau ²). Donc cette pratique peut-être bien utile dans ce genre de situations, tout en « conservant » le plaisir et la sécurité.

Que ce soit dans un but de préliminaire ou de sexe complet, le Paizuri te permettra donc, que tu sois un homme ou une femme, de passer ou de faire passer un bon moment. Et tout le monde peut en profiter ! Car oui, on a parlé plus haut des femmes aux gros seins et tu te dis peut-être que pour faire ce genre de pratique sexuelle, il en faut. Eh bien pas forcément… Car il y a des variantes ! Et les petits seins y sont représentés !

Les variantes et fétichismes du Paizuri.

L'éjaculation en Paizuri (réalité et fiction).

On en a déjà parlé plus haut, il n’est pas rare que lors de cette pratique, il y ait éjaculation. Cette masturbation, nous l’avons dit peut-être un préliminaire ou un acte sexuel complet, mais aussi un « simple » finish. Après la pénétration, l’homme se fini entre les seins de sa partenaire. L’éjaculation peut se faire entre les seins pendant la pratique, mais l’homme peut également se finir lui-même (ou se faire finir) sur la poitrine. Sur les seins, le visage, la bouche… L’endroit de l’éjaculation dépend de la taille du sexe et de la poitrine, et surtout, de l’envie des deux partenaires.

Artiste : aj^
Artiste : 【skeb】イカルス(アズールレーン)
Artiste : ゃったZara姉さま+ズリ

Le Paizuri multiple (réalité et fiction)

Ici, c’est lorsque plusieurs femmes réalisent cette pratique sur le sexe d’un homme. Cela peut être deux ou plus (moins pratique). C’est assez répandu dans la pornographie, et pas que japonaise. Voir son sexe coincé entre quatre seins ou plus semble beaucoup stimuler l’imaginaire de certains hommes (et pas que l’imaginaire 😉 ). Il peut y avoir aussi l’inverse, à savoir une femme prenant entre ses seins plusieurs sexes masculins, mais c’est tout de même plus rare.

Artiste : inconnu
Artiste : 水着好き
Artiste : 南乃さざん

Le Naizuri (réalité et fiction)

Comme je le disais plus haut, il n’y a pas que les grosses poitrines qui peuvent s’amuser à faire cela. Les petites poitrines, dans un style différent, peuvent le faire également. Étymologiquement parlant, cela vient de 無い擦り = lit, qui veut dire « se frotter contre rien ». Dans le hentaï, cela est souvent effectué par des personnages à corpulence très petite. Car le frottement et la situation peuvent être très excitants ! Il n’y a pas forcément besoin d’une grosse poitrine pour faire du bien.

Artiste : 中島ことこ
Artiste : dbM | Cleomatri
Artiste : 木槌

Teasing et invitation (réalité et fiction)

Bien-entendu, comme la fellation où la femme lèche ses doigts de façon très appétissante, il y a également du teasing pour la pratique qui nous intéresse. L’invitation consiste pour une femme à suggérer très habilement que ses seins accueilleraient bien un sexe… Sorte de teasing et de jeu sexuel, qui peut être très agréable, aussi bien en fiction qu’en réel. Sans oublier le petit air coquin…

Artiste : Naipran
Artiste : カニオ
Artiste : KNDB

Sur les vêtements (réalité et fiction)

Parfois, le sexe de l’homme ne touche pas un seul centimètre carré de peau de la femme, uniquement ses vêtements. Dans cette situation, il s’agit d’un Paizuri sur les vêtements, ou par-dessus les vêtements. Le latex est très souvent représenté, mais dans le hentai, tu en trouveras à toutes les sauces ! (sans mauvais jeu de mot ^^). Mais l’important dans ce cas-là, c’est qu’il n’y ait aucun contact avec la peau.

Artiste : 送り萬都 🔞CG集製作中
Artiste : 5HT
Artiste : 腿之助兵衛

Sous les vêtements (réalité et fiction)

Et le mix de sur les vêtements et le « normal », c’est sous les vêtements. Ici, il y a contact avec la peau, mais aussi les vêtements. Bien souvent (et tu verras souvent ça d’ailleurs dans les pornographies réelles), il s’agit des sous-vêtements qui bloquent le sexe entre les seins. Une paire de seins bien huilées, un t-shirt mouillé et hop, la magie opère…

Artiste : くぢらん
Artiste : メルデス
Artiste : メルデス

L'auto paizuri (fiction)

L’auto-paizuri comme tu t’en doutes, est le fait de réaliser cette pratique sur soi-même. Ce qui implique d’avoir un gros sexe et une grosse poitrine… C’est pourquoi, j’ai mis ça dans fiction uniquement, car il est certainement assez rare de voir cela dans la réalité, bien que cela puisse arriver. L’objectif est donc, comme une auto-fellation (plus réalisable déjà) de se donner soi-même une branlette avec les seins. C’est quelque chose que tu peux trouver dans les hentaï et qui en excite certain.es.

Artiste : イトウゆーじ
Artiste : あなっと
Artiste : inconnu

Le pecjob (fiction et réalité)

Comme je le disais en début d’article, on retrouve aussi dans le hentai et parfois la réalité, le pecjob. Ici le principe est le même, cependant ce ne sont pas des seins féminins, mais masculins. Des hommes plutôt musclés (vaut mieux), qui se servent de leurs pectoraux dans le but de faire du bien à leur partenaire (mâle ou futanari). Si tu es fans des muscles, c’est pour toi ^^ !

Artiste : 一十/MENたいこ
Artiste : MAZJOJO
Artiste : garfield (pixiv)

Pratiquer le Paizuri : positions, angles, plaisirs solitaires etc...

Peut-être que dans ton couple, que tu sois une femme ou un homme, tu aimerais mieux utiliser voir commencer à utiliser le Paizuri ! Tu connais maintenant les variantes de cette pratique, que tu peux essayer. Mais voyons ensemble encore plus en détail ce que tu peux faire pour varier les plaisirs : les positions, les angles du sexe, ou même comment pratiquer le paizuri… Tout seul (mais avec un sextoy ^^).

Paizuri "sur les genoux" (on lap)

Voici une première variante de la position : la femme est à genoux, l’homme pose ses fesses sur ses cuisses et ensuite, la poitrine vient gober le sexe. C’est assez technique, la dame doit avoir des jambes solides (car ce n’est pas la position la plus confortable, soyons honnêtes), mais cela permet une meilleure prise du sexe avec certaines poitrines et permet à l’homme de pouvoir mieux bouger que s’il est « coincé » sous les bras de sa partenaire. Vois plutôt ci-dessous…

Artiste : HHH
Artiste : デューク・オブ・ヨーク
Artiste : 赤霄

Paizuri inversé

Ici, quand on parle de « inversé », c’est surtout pour dire que le sexe est, de manière générale, dans un autre sens que le classique. Cela peut être en position de 69 (il faut une sacrée poitrine ou de sacrés bras, ah ah ^^), ou un sexe qui va de haut en bas de la poitrine plutôt que de bas en haut, ou encore en se mettant dans l’autre sens, offrant ses testicules à sa partenaire. Les variantes sont assez nombreuses et je suis sûr que tu sauras quoi faire 😉 !

Artiste : 鬼 R18エロ垢
Artiste : しっぽりBRLL/skeb募集中
Artiste : しっぽりBRLL/skeb募集中

Paizuri "perpendiculaire"

Pour cette version à la perpendiculaire, il faut se rendre à l’évidence : il faut une très grosse poitrine. Car plutôt que d’utiliser la surface de haut en bas des seins, on y va perpendiculairement : des tétons au cœur. La femme serre ses seins, et l’homme y rentre tout droit. Cette pratique est impossible avec de petits seins, et mieux vaut que ça glisse bien ^^ !

Artiste : おにコッコ
Artiste : みみみ
Artiste : 砂糖鯵

Allongée dessous, dessus, assise...

L’avantage de cet acte sexuel, pourvu que la poitrine et le sexe le permettent, c’est qu’il peut se pratiquer dans plusieurs positions : la femme peut-être allongée sur le dos, allongée sur l’homme, l’homme peut s’asseoir et la femme être à genoux etc… Il a de nombreuses variantes qui permettra à tout le monde de s’amuser ! Alors essaies ce qui vous fait envie à tous les deux !

Artiste : ぷ玉
Artiste : ふす
Artiste : 月猫

Pratiquer en solo.

Comment faire lorsque tu es célibataire ou que ta femme ne veut / peut pas pratiquer le Paizuri. Eh bien tu as à ta disposition des sextoys très efficaces, spécialisés, représentant des poitrines parfois de manière très réaliste ! C’est le cas par exemple des masturbateurs seins que tu peux retrouver chez notre partenaire Motsutoys à cette adresse. Ils sont parfois tirés de personnages fictifs, parfois moulés sur des femmes réelles. Cela te permettra de profiter du bonheur de cet acte sexuel ^^ !

Kiwami Namachichi Infinity ∞ Extreme Raw Breasts 4kg
Gokujyo Unamachichi Shinsei 2 - Eimi Fukada
Kiwami Namachichi Fantasy 5KG

Et voilà pour ce petit dossier sur le Paizuri. On a fait un petit tour d’horizon de cette pratique et de comment l’utiliser si tu le souhaites ! J’espère que cela t’a appris quelque chose et que tu as passé un bon moment lors de cette lecture. Merci à toi, et à très bientôt sur notre petit blog d’Otakus coquins !

Nate.

Sources ayant servi à l’écriture de cet article.

¹ : Peter Davis – 1996 – Page 125-127 de Intimate Details & Vital Statistics: AIDS, Sexuality, and the Social Order (lien)
² : Article sur le sujet de Santé magazine (lien)
Dessins pour illustrés les pratiques via le site Danbooru (lien)

WITH LOVE
signature

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 Commentaires
  • Utzuzu
    12 octobre 2021

    Vas-y avec tes trus sur le paizuri tu me donnes envoe plus envie d’acheter une paire de seins pour la branlette?c’est quand le testtt ?

    • Kate et Nate
      12 octobre 2021

      Ah ah ^^. Désolé pour ça ! 😀 Pour l’instant pas de paire de seins à l’horizon… Mais il ne faut jamais dire jamais 😉 ! Merci pour ton commentaire !